FOLLOW ME EVERYWHERE

icône instagram    icône facebook    icône snapchat

by Coline

SPORT: Motivations et objectifs

 

♥ Hello les filles ♥

Oui, oui, vous avez bien lu le titre… Haha

Je sais, c’est surprenant venant de moi, qui vous présente régulièrement des recettes en partie constituées de sucre, de beurre, de crème fraîche et encore de sucre… Oui, c’est vrai, côté alimentation, je ne me refusais rien. Parallèlement, le sport dans ma vie est inexistant depuis mes années lycées, avec quelques pics de motivation où je me lançais tantôt dans la course à pied, les exercices d’abdos ou squats à la maison. Avec, à chaque fois, une nouvelle application mobile grâce à laquelle je me disais: cette fois-ci, c’est la bonne, je m’y mets à fond. Et à tous les coups ça durait… 1 semaine. Après, j’était lancée dans les excuses à gogo, en m’autorisant à rater mes séances et à faire croire à mon moi intérieure que je ne pouvais pas faire autrement, et que ça n’était pas de ma faute si je ne faisais pas cette séance, puis celle-ci, et celle-là aussi… A partir de là, c’était mort. Forcément.

Mais j’ai vraiment, VRAIMENT envie de changer ça!

 

Mes motivations

  • Me sentir bien dans mon corps: tout simplement. Concrètement, me sentir active, en forme, à l’aise dans mes fringues. Mais aussi, avec l’arrivée de l’été forcément, me sentir à l’aise sur la plage. Être bien, tout simplement!
  • Me sentir bien dans ma tête: ce n’est plus un secret, c’est prouvé, le sport aide à se sentir mieux dans sa tête, à mettre de côté ses préoccupations, ses peurs. Le sport libère en quelques sortes de tous ces soucis du quotidien, et nous permet aussi d’y voir plus clair. Il aide aussi à gagner en confiance en soi et à être en phase avec soi-même. C’est là mon objectif personnel.
  • Être actifs à deux: Oui, parce qu’à deux, c’est mieux! Mon chéri aussi aimerait se remettre en forme. On s’est quelque peu laissé vivre depuis qu’on a emménagé à Bordeaux, et même si on marche plus qu’avant, Baptiste avait une routine sportive et une alimentation très (trop?) stricte avant de me rencontrer… Oups… Et puis, au fil des semaines et des mois, la brioche s’installe et on se laisse entraîner dans les méandres de la crème fraîche… Haha! On veut donc faire ça ensemble, évoluer ensemble, se soutenir, s’aider et relever ce challenge à deux.

 

 

Mes objectifs

  • Sur le plan physique: Gagner en force, en tonicité et m’affiner. Voilà les trois objectifs physiques que je me suis fixé. Pour ma taille, je trouve que j’ai un poids correct (je mesure 1,70m pour 63kg). Je dirais que c’est mon poids de forme, puisque je stagne à ce poids depuis plus de 5 ans environ. Je ne veux donc pas essentiellement perdre du poids, et puis de toute manière, le poids sur la balance ne signifie pas (ou plus) grand chose pour moi. D’ailleurs, je fais partie de ceux qui se pèse 1 ou 2 fois par an, pas plus… Mais ça n’a pas toujours été si peu important, car j’ai eu une période où j’y accordais tellement d’importance que je pouvais me peser le matin avant le petit-déj, puis après, puis après avoir été aux toilettes.. Haha toujours dans l’extrême quoi… Mais aujourd’hui, je m’en fiche royalement. Ce que je cherche surtout, concrètement, c’est me dessiner, affiner mes bras (team chauve-souris, toujours! Haha, très glamour je suis), tonifier mes cuisses et éliminer ma culotte de cheval (oui, c’est encore très glamour, je sais) que je traîne depuis toujours, même si elle s’est un peu « atténuée » depuis que je marche plus.
  • Garder le cap et ne pas abandonner: pour être honnête, c’est vraiment un gros challenge pour moi toute cette histoire. Mais ce qui me rendrait fière de moi, et de nous, ça serait de vraiment tenir bon, d’y prendre goût et d’avoir une réelle nouvelle « routine » sportive. Que le sport fasse partie de mon quotidien, et pas seulement sur une durée de 3 semaines.
  • Manger mieux: Et non pas ne plus rien manger, au contraire. Petit à petit, on se renseigne sur les alternatives aux mauvaises graisses, on cherche de nouvelles recettes pour manger plus de légumes, etc. On ne veut par contre pas manger du riz et de la dinde tous les jours, PAS DU TOUT! Et on ne veut pas non plus que ça soit trop radical d’un coup. Il faut savoir faire les choses petit à petit, avoir le temps d’intégrer et surtout d’accepter le changement, et ne pas être rigide et trop exigeant envers soi-même, sous peine de se démotiver et d’être frustré très vite…

 

Le choix d’une salle sport.

  • J’ai plusieurs fois eu envie de m’inscrire dans une salle de sport comme BasicFit ou autres salles plutôt abordables. Ce genre de salle où vous avez des machines à disposition pour faire ce que vous voulez, sans personne derrière vous pour vous orienter, vous organiser comme vous voulez. Alors déjà, comment dire, moi et l’organisation ça fait 2, donc dans un domaine que je ne connais pas du tout, ça serait du grand n’importe quoi. Ensuite, ce sont souvent des salles très fréquentées, avec beaucoup de monde en moyenne. En ce sens, j’ai compris que je ne pourrais pas aller travailler mon corps dans ce genre d’endroit. Premièrement car je n’ai pas envie de faire la queue pour utiliser un tapis de course ou un vélo, mais aussi car je ne me sens tout simplement pas de faire du sport avec 100 personnes autour de moi. C’est bête, je sais. Mais je suis comme ça. J’ai toujours eu peur du regard des gens, d’une certaine manière.
  • Un autre critère pour trouver notre salle, c’était la proximité. Pour moi, il était impossible de m’inscrire dans une salle à plus d’un kilomètre de chez moi. Ça fait un peu princesse et surtout, pourquoi choisir de payer une salle si on est même pas capable de marcher plus d’un kilomètre pour s’y rendre? Tout simplement parce que moi, personnellement, je sais que je n’en serai pas capable. Ça me saoulerai vite, surtout après un entraînement. Je préfère mettre toutes les chances de mon côté, en fonction de mon caractère.
  • Nous avons donc trouvé une salle qui correspondait à tous nos critères. Elle s’appelle IziFit, et se trouve à Bordeaux, dans le quartier des Chartrons. Il n’y en a malheureusement qu’une seule en France. On a été pris en charge et écoutés dés notre entrée dans la salle. Le choix des cours est très varié et pour atteindre mes objectifs sans gonfler ni prendre des épaules ou trop de masse musculaire, j’ai établie avec mon coach un programme alliant cours de yoga, stretching, renforcement musculaire et cardio. J’étais un peu réticente concernant les cours collectifs, et au final je me rend compte que j’A-DORE ça! Suite au prochain épisode! Haha!

Je vous raconte tout ça très sereinement, mais ce n’est que le début. Je n’ai donc pour l’instant pas de recul du tout sur la situation et tout ce que je vous explique là est peut-être idéalisé. C’est même sûr, ça ne sera certainement pas si simple que ça, mais je le sais bien, et dans un premier temps, je pense que la motivation va jouer beaucoup..

 

Est-ce que ça vous plairait que je vous fasse un bilan mensuel sur mon évolution physique et alimentaire? Ça me permettra aussi de vous en dire un peu plus sur la salle, comment je m’y sens et ce que j’en pense!

On croise les doigts pour la réussite de ce challenge! Si vous aussi vous souhaitez sauter le pas et vous mettre au sport (in real!), je vous souhaite un bon courage, de la motivation, et je suis de tout cœur avec vous!

 

On a rien sans rien

Pleins de bisous

Rendez-vous sur Hellocoton !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :